Dan Costal 1.jpg

Daniel Costal

Lecteur assidu des écrivains américains et antillais, amoureux inconditionnel du roman et de la poésie, Daniel Costal est un aventurier. Il voyage en littérature comme il voyage dans le monde. Il n’aime rien tant que de partager avec le lecteur ses découvertes et ses interrogations. Aventures maritimes, saga familiale, « roman de bureau » : du drame à la comédie, un peu ironique, un peu désenchanté, en incorrigible touche à tout, il excelle à franchir les frontières des thèmes et des styles.

Ses romans chez Minerve et Bacchus

AFFICHE COUVERTURE.jpg

Le carnage qu'on mérite

Tyrannisé par une patronne qui fait régner la terreur dans l’entreprise, Abel Mondeau est résigné et soumis jusqu’à ce que cette chef psychopathe dépasse les bornes du supportable. Sera-t-il alors capable de se dresser contre l’oppresseur ?

Entouré de Gérard Manvussat, son voisin de bureau, qui nourrit une passion désespérée pour les céphalopodes, et d’Abigail Blackburn, la ravissante et téméraire prof d’anglais, il va devoir affronter sa gorgone, tandis qu’un mystérieux visiteur semble veiller sur lui.

 

Si le ton est à la comédie et si l’on rit beaucoup, ce roman est avant tout une réflexion sur les relations hiérarchiques et sur leurs possibles dérives. C’est aussi une autopsie accablante de la lâcheté collective. Dominant ou dominé, chacun aura peut-être l’occasion de s’y reconnaître.